On a tous quelque chose en nous de Mixity…
Cette volonté de prolonger la nuit
Ce désir fou de vivre une autre vie
Ce rêve en nous il est en toi aussi
Quelque chose de Mixity

Cette force qui vous pousse vers l’infini
Y a tant d’amour avec tellement d’envie
Tellement d’amour jusqu’au bout de la nuit
Y a quelque chose…
Quelque chose en vous de Mixity







Audacieux, Singulier, Exigeant





Entre danse, chant et comédie, les artistes de MIXITY embarquent leur public dans une atmosphère singulière, glam et folle, teintée des nuits parisiennes et new yorkaises des années Palace, Studio 54… et proposent un divertissement haut en couleurs, au répertoire riche et varié, pour que chaque spectateur vive, le temps d’une soirée, une expérience unique.






Rencontres avec nos icônes



Dans une mise en scène extravagante et sensuelle, MIXITY s’empare de nos icônes, scinde le lumineux et l’intime, la nostalgie et l’ultra moderne et magnifie gestuelle et silhouette dans une ré-interprétation troublante.

MIXITY vit avec son époque, aime à surprendre, bouscule malicieusement les codes, raille tendrement nos références, bataille contre la morosité ambiante, rivalise de créativité et de bonne humeur…

Plus qu’un spectacle, une expérience, un esprit.









… La scène qui surprend



Un genre entre les genres








MIXITY réunit un vivier de talents : plus d’une dizaine d’artistes professionnels, femmes, hommes issus d’horizons divers (danseurs, chanteurs, acrobates, musiciens, comédiens…), tous experts dans leur domaine. Un collectif d’artistes imaginant des créations originales, entre théâtre et cabaret, où derrière la succession de numéros d’une revue traditionnelle, se dessine un propos.







proximité & intéractivité



Être très Mixity, c’est aller vers les autres, proposer des spectacles sur mesure, en harmonie avec les lieux et leurs publics. De la soirée club au Music-hall, du dîner-spectacle à la performance, MIXITY s’adapte au gré des envies…

Au-delà de l’ambiance qui règne lorsque le public reprend en chœur les chansons, les artistes n’hésitent pas à inviter sur scène pour chanter, danser, jouer avec eux… Une spontanéité et une liberté qui font de leurs shows, des rendez-vous uniques et inoubliables où le spectateur se retrouve pleinement acteur de l’évènement.



Plus qu’un spectacle, une expérience, un esprit















“Depuis 2017, Mixity c’est…”






Artistes

13









Établissements

Brasserie Le Vaudeville, Le Très Honoré,
La Bellevilloise (en résidence), La Bohème du Tertre,
Le Petit Sancerre, Le Templier, Le Musée des Arts Forains, Les Folies Bergère, Chez Christophe, Les Coulisses de Montmartre, Le Zèbre de Belleville, Le Scuzy, Le Balbuzard, Les Puces de Saint-Ouen, La Réale (Marseille),
La Grande Poste (Bordeaux)







Personnages Interprétés

42








Costumes

72









Représentations

48








Spéctateurs

7200









Le spectacle

Une création de Bruno Agati & Philippe Bonhommeau




“Je suis toutes les femmes”



« Je suis toutes les femmes » Chantait Dalida

Un titre avec une puissance émotionnelle qui imprime notre mémoire collective pour ce spectacle qui met en lumière ces femmes qui ont marqué à jamais les scènes du monde. Parmi les grandes dames qui ont su traverser les décennies pour nous inspirer encore aujourd’hui, MIXITY revisite avec un regard tendre et facétieux, Dalida, Céline Dion, Kylie Minogue, Barbara, Zizi Jeanmaire, Mylène Farmer ou Madonna…







Dans cet univers culte, Bruno Agati a également invité Michael Jackson, Claude François, Prince ou encore Michel Polnareff.


« Je suis toutes les femmes » offre un voyage à travers le temps, la rencontre improbable entre tous ces artistes… des duos inédits entre Dalida et Sheila, entre Tina Turner et Freddie Mercury, Bruce Lee et Shirley Bassey qui croisent aux détours de leurs échanges Amy Winehouse, Jeanne Mas…

« Je suis toutes les femmes » est une folle création qui allie humour, dérision et émotion dans un esprit de liberté, d’impertinence où personne n’est vraiment celui que l’on croit…








Intention


de Philippe Bonhommeau



L’un dit, l’autre rebondit, l’un se réserve, l’autre cherche à convaincre, mais toujours, le binôme accélère le processus, l’opinion se partage et s’échange, le compromis sans la compromission, et soudain la 3ème voie s’ouvre… et devient forcément la clé de la scène.
Deux regards mais une seule direction.


Deux personnes qui s’aiment et se respectent, mus, émus par le même goût du spectacle total, mêlant les disciplines, les techniques et les styles et cherchant toujours l’équilibre entre efficacité rythmique et spatiale, et le sens… Du fond. Et mieux encore, un double sens, un double-fond…
Ce n’est évidemment pas un hasard si nous nous retrouvons aujourd’hui sur ce nouveau spectacle.


La mixité, c’est autant la présence que la proximité. Et puis le mélange…
Comme au cabaret où seul le goût de la fête réunissaient prolos et bobos, hétéros et homos et toutes les peaux. Où la différence était la clé d’une bonne soirée, avant que les carrés VIP ne favorisent l’entre-soi, en lieu et place de l’entre-gens…
Ici, la troupe est à l’image du public, éclectique et sensible. Seule la rencontre compte. Et le plaisir.



Incarner une femme alors qu’on est homme, incarner un homme alors qu’on est femme… Jouer. Se jouer.
Se permettre d’être ensemble, ses personnages et soi-même. Et pourtant, personne ne se perd… À tous se chercher, on se gagne.

Ici, le public est à l’image de la troupe, la générosité de chaque côté de l’estrade.
S’amuser bien-sûr, reconnaître derrière les masques, et chanter, et crier, devenir aussi son autre et un autre encore, accepter tous ceux qui font soi. Un rire ici, une autre émotion plus loin, peut-être une larme là. Mais le plaisir, toujours.



Et si au détour des icônes qui ont jalonné telle vie ou telle autre, au détour d’une musique ou d’une silhouette, d’une image ou d’un mot, nous plongions dans un moment à l’enfant intérieur ? Et si être ensemble, dans un lâcher- prise jubilatoire, était essentiel en cette période où les communautarismes de toutes sortes, nous partagent quand nous ne sommes qu’un ? Et si grâce à une bulle de liberté, où les murs dont le fameux 4e, peuvent se briser à tout moment, nous nous reconnections à l’autre ? À celui qui joue devant nous, celui qui l’écoute tout à coté, puis celui qui rit derrière, puis celui-là… dont tout d’un coup, nous nous souvenons.


Mixity, c’est le choix de l’humain. Le choix d’aller vers l’autre. Le choix des émotions. C’est quand l’intime devient l’universel. Quand l’esprit re- trouve son corps et quand le corps reprend ses esprits. Quand comme vous, Je suis toutes les femmes et je suis tous les hommes…









Entretien avec


Bruno Agati,


concepteur, chorégraphe et metteur en scène


La naissance d’une aventure


Il y a deux ans, à l’occasion de mon anniversaire dans un restaurant de Montmartre, l’idée m’est venue de leur proposer un spectacle Cabaret le temps d’une soirée. J’ai réuni des amis danseurs, comédiens, chanteurs qui ont tout de suite répondu présents. Cette soirée a été un tel bonheur et un tel succès que j’ai senti qu’il fallait retrouver ce plaisir-là. Nous sommes devenus “ MIXITY ”.

« Tout est possible dans ce spectacle inattendu, original, esthétique, à la frontière du Music Hall, du cabaret et de la comédie musicale. »




Inspiration


Le Music-hall, les cabarets, les bars, les créatures de la nuit rythment mon quotidien à Montmartre, ce village où je vis, tout près de la maison où habitait Dalida. Mais l’inspiration vient de plus loin. Lorsque j’étais enfant, j’ai été élevé par une arrière grand-mère, chef d’orchestre qui me chantait son répertoire : Mistinguett, Joséphine Baker en passant par l’opérette, l’opéra… Les chansonniers ont bercé ma jeunesse.

Les personnages


Dalida était une évidence car on se ressemble profondément. Tous les personnages que j’ai choisi d’incarner, Barbara, Amy Winehouse et Zizi Jeanmaire, sont des artistes que j’admire, que j’ai croisées dans ma vie ou avec lesquelles j’ai travaillé. Ce sont toutes des femmes qui ont voué leur vie à leur public et ont pour point commun une fragilité extrême. En collaboration avec les artistes, nous avons créé des numéros qui apportent des touches de modernité, d’humour, d’émotion et qui correspondent à l’univers de chacun. Une création complètement inattendue mais c’est ça “ MIXITY ” : être là où on ne nous attend pas.






Le spectacle

“Je suis toutes les femmes”




C’est un portrait de femmes mais aussi d’hommes. Les hommes deviennent des femmes et les femmes deviennent des hommes. Tout est possible dans ce spectacle inattendu, original, esthétique, à la frontière du Music Hall, du cabaret et de la comédie musicale.

Tous les interprètes sont des danseurs professionnels ce qui leur donne plus de liberté dans la gestuelle et leur permet de se concentrer sur l’émotion et l’histoire des personnages.




Plus qu’une simple imitation, l’artiste apporte une réelle dimension théâtrale à ce spectacle.

C’est une création innovante et décalée avec une vraie mise en scène, un rythme, des croisements entre les personnages et les époques. Ce sont aussi des rencontres inattendues chantées en live comme Freddy Mercury et Tina Turner, qui se racontent à travers une chanson de Serge Gainsbourg.







Une famille

Les artistes sont comédiens, chanteurs, danseurs. Je dirais que leur plus grand talent c’est de savoir s’amuser, de faire plaisir à un public toujours plus nombreux. On joue comme des enfants mais avec le plus grand des professionnalismes.
C’est un défi chaque soir de passer de Amy Winehouse à Dalida, de Claude François à Sheila, de Beyoncé à Sylvie Vartan, de Michael Jackson à Tina Turner… Changer d’apparence, d’univers à chaque instant dans un show de 2 heures qui ne s’arrête jamais… et qui donne au public l’envie de dire “ encore ”.









UNE ÉQUIPE…




…très mixity


qui réunit des talents issus de divers horizons avec pour passion commune : la danse.








BRUNO AGATI


Comédien, danseur, chorégraphe et metteur en scène, il se forme à la comédie au Studio 34 avec Claude Mathieu, Philippe Brigaud et Sacha Pitoëff, à la danse à la Scola Cantorum puis avec Lyn Simonson, Michael Owens, aux arts du cirque et du mime au Carré Sylvia Monfort.
Il fonde la compagnie Why Not, première compagnie de danse jazz subventionnée en France, pour laquelle il crée plus d’une dizaine de pièces chorégraphiques. Aujourd’hui, il réalise des mises en scène en mêlant danse, théâtre et chants pour inventer un univers poétique et drôle : Zapping (Théâtre du Gymnase, Paris, Olympia), Soleil du monde (Stade de France), Fans je vous aime (avec Sylvie Joly), Ma plus belle histoire d’amour… Barbara (Roland Romanelli), C’est tellement Joly (Sylvie Joly, Théâtre Mogador), Les mille et une vies d’Ali Baba (co- mise en scène), La Mère qu’on voit danser (Bouffes du Nord, Café de la Danse, Théâtre du Lucernaire), Agati’s Folies (Hivernales d’Avignon)…
Il chorégraphie également de grands événements (Johnny Hallyday à la Tour Eiffel, Ben-Hur et Olé Carmen au Stade de France, Patrick Dupont au Bataclan…), des pièces de théâtre et des spectacles musicaux avec les metteurs en scène François Bourcier, Gilbert Gruss, Thierry Harcourt (L’Air de Paris), Robert Hossein, Macha Makeïeff, Daniel Mesguich (Mlle Faust), Pierre Palmade (Régine aux Folies Bergères), Jérôme Savary, André Serré, Bernard Schmidt, Jean- Luc Tardieu (I do, I do !), Jacques Weber (Ondine)… Bruno Agati devient aujourd’hui interprète et crée MIXITY fin 2016 avec le spectacle Je suis toutes les femmes.



PHILIPPE BONHOMMEAU


Metteur en scène, Chorégraphe, Comédien et Professeur diplômé d’Etat de danse Jazz, Philippe Bonhommeau suit une double formation Danse et Théâtre dans plusieurs studios professionnels parisiens.
Pendant près de 20 ans, il poursuit parallèlement sa carrière de danseur et comédien dans de nombreuses productions théâtrales ou filmées et devient le collaborateur artistique de Bruno Agati.
Dès 2000, il signe ses premières chorégraphies et se spécialise naturellement dans le théâtre musical : Anges et Démons / Maison de la Radio ; Frankenstein Junior / Déjazet ; La Créole de Tulipatan / Théâtre 14 ; Shrek The Musical / Casino de Paris ; Test The Rock Opera / Scala de Bâle…
Des grands éveénements internationaux (Cérémonie d’ouverture des Jeux Équestres Mondiaux ou celle du Pavillon France à l’Exposition universelle de Shangaï) aux scènes les plus intimes (Nini de Gil Galliot au Théâtre Michel ou le Zigoto Palace au Maxim’s de Genève), il dirige de nombreux artistes (Sylvie Joly, Laetitia Casta, Xavier Gallais, Nathalie Lhermitte, Dominique Magloire, Jeanne Mas, Rebecca et Roland Romanelli, Lorie Pester, Chantal Ladesou, GrégoriBaquet,LesFranglaises,KevinRazy, Diane Tell, Vincent Heden, Sabine Paturel, Les Lascars Gays, Les Darons…).
Cette année encore artiste pluridisciplinaire, il est comédien pour le spectacle À qui la faute ? (Jacques Vidal / Flannan Obé) à la Comédie de Paris, ou pour la série multi- récompensée The Marvelous Mrs Maisel, chorégraphe du prochain film de Claude Lelouch ou de la nouvelle création de l’ESAT, Rur 2020 (Cie La Boîte-Mondes) et retrouve Bruno Agati pour la mise en scène de Je suis toutes les femmes.








FABIENE HAMEL


Issue de la culture Hip Hop, elle a dansé au sein de compagnies telles que GBF Lords. C’est plus tardivement qu’elle rencontre le jazz et le modern et intègre les compagnies de Dominique Lesdema, Christopher L. Huggins, Bruno Collinet… Elle garde ses origines urbaines dans sa danse et crée la Compagnie Censure, fruit de sa volonté d’aller à l’encontre des clichés de la danse en alliant jazz, modern, classique dans une gestuelle contemporaine par le style mais dans une dynamique Hip Hop. Elle chorégraphie également pour des événements (Vedior Bis, Samsung, Disney,…) et danse dans de nombreux spectacles (C’est Tellement Joly, Bruno Agati ; Johnny Hallyday, Bruno Agati ; Anae et Didon, Arthur Plashaert,…).








MARIE REGENT


Marie débute sa carrière de danseuse en danses sportives et salsa portoricaine au Feeling Dance Studio. Elle enseigne ces techniques ainsi que le hip hop et le modern jazz. Elle danse avec la compagnie Censure pour différents événements (Pink Follies au Forum des Halles, Vedior Bis,…) ainsi que pour la Mêlée des Mondes Philippe Découflé.
Elle est par ailleurs en résidence à la Chaufferie DCA Philippe Découflé depuis 2015 avec ses élèves pour divers projets chorégraphiques. Marie est également chanteuse dans le show MIXITY.








MATHIEU MOREL


Il fait ses armes en étudiant le jazz et le street jazz. Habitué des plateaux télé et des scènes de concerts, il travaille avec des artistes tels que Ricky Martin, Daniela Mercury et collabore avec des chorégraphes de renom – Lydie Callier, Arthur Plashaert, Bruno Henry… Plus tard, il s’oriente vers le modern et le contemporain au fil des rencontres. Il intègre les compagnies de Cathy Bisson, Bruno Collinet, Dominique Lesdema et la Compagnie Censure depuis 2000, pour laquelle il est également assistant chorégraphe. Il danse également dans de nombreux spectacles (C’est Tellement Joly, Bruno Agati ; Johnny Hallyday, Bruno Agati ; Anae et Didon, Arthur Plashaert,…). Il assiste et collabore avec Bruno Agati depuis plusieurs années pour la création musicale de ses ateliers comédie musicale.









TONY FERNANDEZ


Chanteur depuis son plus jeune âge, Tony a une révélation à l’âge de 14 ans en 1990, lors de la sortie de l’album de Whitney Houston « I‘m your baby tonight » : elle éveillera chez lui, sa vocation et sa passion pour la musique, le chant, la scène et l’art du spectacle. A l’âge de 20 ans, il se rend à Paris pour passer des auditions dont celle qui lui permet de rejoindre les Studios Alice Dona, école qui regroupe les disciplines artistiques comme le chant, la danse et le théâtre. Il y étudie et se perfectionne pendant 2 ans grâce à des artistes et professeurs comme Alice Dona, Jean-François Varlet ou Kova Rea. Il participe à divers projets dont l’enregistrement d’un album des plus belles chansons de Charles Aznavour avec le groupe GENERATION en 1998 sous la baguette d’Alice Dona et Claude Lemesle. Sans jamais cesser de chanter, il alterne son micro avec des pinceaux et devient maquilleur professionnel pour de grandes maisons de cosmétiques comme Chanel, Dior ou YSL. Parallèlement, il monte son groupe pop rock Work in Progress avec des amis musiciens passionnés comme lui et participe à divers tremplins dont le Festival FALLENFEST. Ils se produisent sur des scènes prestigieuses comme le Divan du monde ou la Cigale. Grâce à sa rencontre et amitié avec Perrine Rouveyrollis avec qui il travaille étroitement pour divers spectacles, Tony découvre MIXITY avant d’intégrer le spectacle Je suis toutes les femmes en 2018.








TIAGO DO NASCIMIENTO


Formé au sein de plusieurs écoles et formations artistiques telles que l’Académie Internationale de la Danse ou le Conservatoire d’Art Dramatique avec Jean Louis Bihoreau, l’Académie des Arts Urbains (professeur de chant Damien Sylvert directeur Bruno Berberes). Il est artiste pour plusieurs comédies musicales (Fame, Rendez- Vous, Amor Amor à Buenos A. , Les Divas de L’obscur, Avarice au Pays de l’Oseille, Trotro Fait Son Cirque) ; Cabarets (César Palace, le P’tit Baltar), séries télévisées (Central Nuit), cinéma international (Mumbai : film Bollywood) et événements privés. Il travaille également avec Arielle Dombasle sur plusieurs clips réalisés et scénarisés par Josée Dayan. Tiago est actuellement en tournée française et européenne avec Sheila (Zéniths).









T-VAIN


T-Vain est une figure polyvalente de la danse et du monde du spectacle : ballet, danse Jazz, danse africaine, danse moderne, Swing, Hip Hop et autres styles musicaux. Sa conception très personnelle de la Danse, du Mouvement et de la Chorégraphie l’a amené à travailler dans le monde entier, avec de nombreux artistes : Ricky Martin, Mariah Carey, Jamiroquai, Kylie Minogue, Lionel Richie, Geri Halliwell… Il a d’autre part été récompensé pour son travail chorégraphique, et a joué pour le Président français Jacques Chirac. La carrière de T-Vain l’a amené à Los Angeles, où il a notamment travaillé pour Will Smith, Elton John, Janet Jackson, Céline Dion, Michael Jackson. Sosie officiel de Michael Jackson, il a été choisi pour être la doublure de l’artiste sur la tournée This is it.








XAVIER DUCROCQ


Issu d’une famille d’artistes, Xavier suit des cours de danse classique et contemporaine au Conservatoire de Boulogne-sur-Mer puis au CRR de Lille où il intègre les cours de Pascal Cyprien et Sabine Sallé. À 14 ans, il incarne Peter Pan dans la pièce du même nom, de JM Barrie. Il voyage autour du monde en tant que danseur sur les bateaux de croisières de la Compagnie du Ponant avant d’enchaîner les galas, les revues et les cabarets de Paris comme Le César Palace (Cancanneur), la companie Divanée (dance captain, chanteur), Ménilmontant, Les Reines du cancan (Cancanneur), Le Zigoto Palace (comédien chanteur). Il rejoint les équipes de danseurs de Disneyland Paris pour les spectacles de Mary Poppins, de La reine des neiges. En 2018, il est engagé comme Dance captain sur la comédie musicale Robin des bois, la légende ou presque… de Guillaume Beaujolais et Fred Colas. Il participe au long métrage Nos Années Folles d’André Téchiné, la série Marvelous Mrs Maisel ou encore même la web série Les Garçons de Chambre de Julien Lazarro dans le rôle de Florentin. Il pratique également l’aérien, suspendu dans les airs à un tissu, un trapèze ou encore un cerceau dans l’école d’Isabelle Compiègne Volaverunt. Il chorégraphie également pour des spectacles et revues, comme Little cats à Lille, ou la revue Show off Paris (2017) ainsi que des numéros aériens du spectacle Cinéverunt au Cirque Electrique. En 2017, il rejoint l’équipe de professeurs de l’école Broadway in Paris de Michael Pereira pour y enseigner le «Broadway Jazz».














Ils sont aussi très mixity…


Richard Dutour, Eddy Garraud, Leslie Dzierla, Maxime Dollo






Vidéos






Mixity teaser








Mixity pour Bruno Agati








Mixity Vaudeville Teaser 1








Mixity Vaudeville Teaser 2








Mixity Inside








Mixity Outside








Interview Bruno Agati








Le Business Club de France des Entrepreneurs : Mixity Partie 1








Le Business Club de France des Entrepreneurs : Mixity Partie 2







On en

parle…



















Générique




Distribution


Philippe, Richard, Fabiene, Laza, Mathieu, Tiago, Marie, T-Vain, Xavier, Tina Spectral, Eddy, Leslie, Maxime…

Production


Bruno Agati

diffusion


Mathieu Morel
06 08 27 70 23
mathieumorel2014@hotmail.com



Lumières


Anne Artigau, Anass Radouani
Assistés de Yves Robin
Avec la compicité de Jacques Rouveyrollis

Son


Stéphane Gue

Régie plateau


Perrine Rouveyrollis

Habilleuse


Mélanie Gourret

Plumes


Maison Février

Perruquier créateur


Antoine Doria
Gauthier Magnette



Communication


Mélanie Tresch
06 86 56 11 90
mtresch@mellecom.agency

Communication Digitale


Daphné Charoy
charoy.photographie@gmail.com

Crédits Photos


Laurence Leblanc
MaxOfPics
Clara Yvard
Bernard Pavelek
Edouard Géneau